FAQ

Sélectionnez votre catégorie

Voir toutes les questions fréquemment posées
Voir tous les mots-clefs de la FAQ

Questions d'ordre politique

La chose publique est un concept qui se réfère à un Etat gouverné pour le bien du peuple, par opposition à un Etat gouverné en fonction du bien privé des membres d'une classe sociale.

Chose publique est la traduction du latin res publicae, qui a donné le mot République. Dans res publicae, res signifie chose, sujet, affaire, occupation, et publicae dérive de poplicus qui signifie en rapport avec le peuple. 

Le terme institution désigne une structure d'origine coutumière ou légale constituée d'un ensemble de règles destinées à organiser une société ou un Etat.
L'institution résulte d'un régime politique. Elle est mise en place par la Constitution, les lois, les réglements, les traditions.

Une idéologie est un système prédéfini d'idées, à partir desquelles la réalité est analysée, par opposition à une connaissance intuitive de la réalité perçue. De tels systèmes, considérés comme idéologiques, existent dans les domaines politique, social, économique et religieux.

Une idéologie est souvent la dimension culturelle d'une institution sociale ou d'un système de pouvoir.

Questions d'ordre idéologique

Francis Bacon, né le 22 janvier 1561 à Londres et mort à Highgate en 1626, baron de Verulam, vicomte de St Albans, Chancelier d’Angleterre, est un scientifique et philosophe anglais. Francis Bacon développe dans son œuvre le De dignitate et augmentis scientiarumn une théorie empiriste de la connaissance, et il précise les règles de la méthode expérimentale dans le Novum Organum, ce qui fait de lui l’un des pionniers de la pensée scientifique moderne.

Le Novum organum est l'œuvre majeure du philosophe britannique Francis Bacon, parue en 1620. Le titre exact était De verulamio novum organum scientiarum. Ce titre signifie « nouvel outil », faisant référence à l’Organon d'Aristote (c'est-à-dire son traité sur la logique et le syllogisme).

Dans le Novum organum, Bacon développe un nouveau système de logique qu'il estime supérieur à l'ancienne méthode du syllogisme. Il y accorde une place centrale, pour les progrès scientifiques, à l'expérimentation, ce qui lui vaut d'être considéré comme le père de l'empirisme moderne.

Francis Bacon a fait table rase d'une pensée scientifique pétrifiée dans un syllogisme stérile. L’innovation de sa méthode réside dans un empirisme qui ne se satisfait plus seulement d'une logique virtuelle, mais qui vérifie dans le réel l'aboutissement de ses conclusions.

Nous voulons adopter cette méthode dans le domaine politique et ne plus nous satisfaire de théories qui échouent toutes, sans exception. La première des révolutions de la pensée politique consisterait à impliquer tous les citoyens volontaires à la construction de leur propre avenir.

La démocratie, modèle politique élaboré par les anciens athéniens et profondément remanié par les romains, ne doit plus rester ce modèle trompeur où les représentants élus ne représentent plus qu'eux-mêmes, au détriment du peuple. La politique est l'affaire du peuple tout entier !

Ce n'est pas la pensée de Francis Bacon dans l'absolu qui constitue notre référence, mais sa méthode qui nous paraît révolutionnaire en ce qu'elle bouscule des présupposés n'appartenant qu'à une élite prestigieuse. La pensée politique est l'affaire du peuple entier, c'est-à-dire que chaque individu qui forme la nation se doit de s'impliquer personnellement dans les affaires politiques de son pays. Certains estiment que le peuple ne serait pas capable de maîtriser des notions complexes relatives à la politique. Nous posons la question : si l'oligarchie politique n'est pas capable de servir les intérêts de la nation, le peuple en serait-il moins capable ?

La référence à Francis Bacon se justifie également par sa pensée propre qui mérite toute notre attention. A la manière des grands penseurs antiques, mais également parmi les penseurs modernes, Francis Bacon reste un appui précieux pour mieux comprendre notre monde.

Il ne faut pas confondre république et démocratie. La Ve République (la VIe aussi !) constitue un système politique représentatif, hérité de la Rome antique et consistant à céder le pouvoir politique à une élite, parfois élue (Emmanuel Macron, ex-ministre de l'économie, n'a jamais été exposé au suffrage des électeurs).

On sait ce que signifie de laisser les clefs du pouvoir sans le moindre contrôle, sinon que celui des pairs complices. Tandis que la caste politique s'enrichit et obéit strictement aux injonctions de l'oligarchie économique, le peuple en subit toutes les conséquences. Le pouvoir doit revenir au peuple, selon les concepts rigoureux de la démocratie, à savoir des citoyens élus pour un temps court, soumis à un contrôle régulier et tirés au sort.

Nous ne nous opposons donc pas à la démocratie. Ce sont nos contradicteurs, républicains invétérés, qui s'y opposent, puisque la démocratie ne s'est pour l'instant jamais imposée en France. A nous de faire notre travail citoyen !

Questions relatives au site

extrait bulleCertains termes sont mis en évidence, ce qui indique qu'ils sont chargés d'informations qu'on peut visualiser en y passant le pointeur de la souris.

Une bulle d'information se développe alors et dévoile une définition résumée du terme. Pour lire la définition complète, il suffit de cliquer sur le terme pour se rendre instantanément dans le glossaire à l'endroit de la définition complète.

Pour revenir sur le texte, cliquer sur la flèche « Précédent » du navigateur.

extrait gravatarLe système de commentaires est configuré de telle sorte que les avatars, des vignettes qui vous illustrent en image, s'affichent automatiquement et sans effort. 

Rendez vous sur le site fr.gravatar.com, créez votre compte et suivez les instructions fournies. Votre avatar s'affichera dès lors dans tous les commentaires du site www.novorga.fr sans aucune manipulation complémentaire. Il suffit que vous soyez reconnu et votre avatar se génèrera comme par enchantement.

Votre mot de passe doit avoir une longueur minimum de 10 caractères et contenir au moins 3 majuscules. Mais si vous souhaitez appliquer une sécurité plus importante, vous êtes libre de choisir une structure plus complexe (plus de 10 caractères, un mélange de chiffres, de lettres en minuscule et en majuscule, des caractères spéciaux).

Exemple de mots de passe acceptés : MAISONetJARDIN ou AUprèsDEmaBLONDE

Exemple de mots de passe préférés : UHTè(&92JDSZ2231gsqz ou ç8è-yGFdresL,NHGrde"221

Exemple de mots de passe refusés : PAPAmaman (trop court) ou 1987juger(-_esqz3321 (pas de majuscule).

Bien entendu, ces exemples ne sont pas à réutiliser.

 

extrait caracteresLa taille des caractères des articles peut être modifiée à votre guise. Il suffit pour cela de sélectionner les symboles "AAA" en haut à droite, sous la barre des menus. La sélection du plus grand des caractères "A" augmente la taille des caractères, tandis que le plus petit des caractères "A" la diminue.

Un appui successif sur ces lettres répète l'action. La sélection du caractère "A" du milieu permet de revenir à la taille par défaut des caractères des textes.

extrait invite commentaireIl n'est pas nécessaire de créer un compte pour pouvoir rédiger des commentaires. Vous serez dans ce cas considéré comme un « invité » et la seule restriction qui vous différenciera des utilisateurs enregistrés sera de devoir préciser pour chaque nouveau commentaire votre nom ou un pseudo et votre adresse de courriel.

Par ailleurs, si vous ne vous enregistrez pas comme utilisateur de notre site, vous pourrez toujours rédiger des commentaires, mais vous ne pourrez pas répondre aux commentaires des autres utilisateurs. Simplifiez-vous la vie : créez votre compte personnel et vous aurez un libre accès aux outils du site.

extrait httpsLe site novorga.fr est sécurisé, c'est-à-dire que les transactions entre votre navigateur et le serveur web sont cryptées. Vous n'avez aucune action particulière à effectuer pour bénéficier de cette sécurité. Chaque utilisateur en bénéficie, quel que soit son navigateur (Firefox, Chrome, Internet explorer, etc.).

Décompte des visiteurs

Visiteurs uniques (hors robots) Aujourd'hui : 2 - Hier : 17 - Semaine : 19 - Mois : 159 - Total depuis la mise en ligne du site (Septembre 2016) : 9528